Logiciel libre de géométrie, d'analyse et de simulation multiplateforme par Yves Biton
 
Accueil - L’applet MathGraph32 et l’export html

Exercices de construction avec l’applet de MathGraph32 : Explications de référence

publication dimanche 5 octobre 2008.


Présentation

L’applet de MathGraph32 permet maintenant de faire faire des exercices de construction en ligne et c’est l’applet qui se charge de les valider.

Fonctionnement concret pour les élèves

Pour un exercice de construction, l’applet se présente sous la forme d’une figure avec, à la gauche de la figure, des barres d’icônes représentant les outils de constructions disponibles (voir en annexe la liste de tous les outils de création d’objets disponibles).

En bas de la figure on trouve deux lignes d’indication pour guider l’élève.

Il sera demandé à l’élève de construire certains objets mathématiques.

Une fois ces objets construits, il cliquera dans la fenêtre de l’applet sur un bouton pour désigner les objets qu’on lui a demandé de construire. Il devra ensuite valider sa réponse dans la page contenant l’appel de l’applet (ou tout autre dispositif) et ce sera l’applet qui validera sa réponse (via le calcul « reponse » qui fonctionne de la même façon que pour les applets de validation interne).

Remarque : Il est inutile dans un exercice de construction de créer un calcul nommé Reponse. L’applet simulera son existence quand on lui demandera sa valeur.

Préparation d’une figure avec MathGraph32 pour qu’elle devienne un exercice de construction

L’auteur d’un exercice de construction doit créer une figure MathGraph32 en créant tous les objets que l’élève devra construire.
Il doit ensuite créer dans MathGraph32 une macro d’apparition d’objet nommée « SolutionConstruction » qui doit faire apparaître les objets à construire.
Le commentaire de cette macro sert à préciser un certain nombre de paramètres :
Lorsque l’élève devra cliquer sur les objets qu’il a construits, la ligne d’indication lui donnera des précisions.

Indications fournies quand l’élève doit cliquer sur les objets construits :

Prenons le cas où on a demandé à l’élève de construire le centre de gravité et l’orthocentre d’un triangle et où la macro d’apparition a été créée en cliquant successivement sur le centre de gravité et l’orthocentre.

L’auteur devra alors entrer les deux lignes suivantes dans le commentaire de la macro :

#1 :le centre de gravité

#2:l’orthocentre

Lorsque l’élève aura cliqué sur le bouton de validation de solution, dans la ligne d’indication de l’applet apparaîtra le message : « cliquer sur le centre de gravité ». Une fois le premier point désigné apparaîtra le message : « cliquer sur l’orthocentre ».

Précisions relative aux images par transformations

Si l’exercice autorise l’élève à utiliser des transformations géométriques, seules les images de points seront disponibles par défaut.

Si l’auteur de l’exercice a prévu d’autoriser des images de droites, demi-droites, cercles ou arcs de cercle, le commentaire de la macro d’apparition devra contenir une ou plusieurs des lignes suivantes :

#ImageDroite  : pour que l’élève ait la possibilité de demander l’image d’une droite.

#ImageDemiDroite  : pour que l’élève ait la possibilité de demander l’image d’une demi-droite.

#ImageCercle  : pour que l’élève ait la possibilité de demander l’image d’un cercle.

#ImageArc  : pour que l’élève ait la possibilité de demander l’image d’un arc de cercle.

Préparation finale de la figure :

Une fois la macro de construction prête, l’auteur devra masquer les objets à construire ainsi que l’intitulé de la macro SolutionConstruction.

Il est recommandé de ne pas nommer les objets à construire ou de leur donner un nom différent de celui demandé dans les instructions de construction.

Comment spécifier les outils proposés à l’élève dans l’exercice

Cela se fait dans MathGraph32 via le menu Options >> Figure en cours, onglet Menu.

On peut soit cocher les items de menu permis soit les items interdits.

Si les items permis choisis correspondent à des outils de construction présents dans l’applet, ils figureront dans la barre d’outils de gauche de l’applet pour la construction.

Annexe : les différents outils disponibles dans l’applet lors d’un exercice de construction

Les icônes de création d’objet :

 : Création d’un point libre.

 : Création d’un point lié.

 : Création d’un point défini par son abscisse relativement à deux autres points.

 : Création du milieu d’un segment.

 : Création d’une droite définie par deux points.

 : Création d’une demi-droite.

 : Création d’un segment.

 : Création d’une droite parallèle.

 : Création d’une droite perpendiculaire.

 : Création d’une médiatrice.

 : Création d’une bissectrice.

 : Création d’un cercle défini par son centre et un point.

 : Création d’un cercle défini par son centre et son rayon.

 : Création de l’intersection de deux objets.

 : Utilisation d’un rapporteur virtuel.

 : Création d’image par une translation.

 : Création d’image par une symétrie axiale.

 : Création d’image par une symétrie centrale.

 : Création d’image par une rotation.

 : Création d’image par une homothétie.

 : Création d’un calcul réel.

 : Mesure d’une longueur.

 : Mesure d’une abscisse d’un point sur une droite relativement à deux autres points.

 : Mesure d’un angle non orienté.

 : Mesure d’un angle orienté.

Les autres icônes toujours disponibles :

 : Outil de capture d’un point libre ou lié.

 : Permet de nommer un point ou une droite.

 : Permet de détruire un objet graphique créé.

 : Annulation de la dernière action sur la figure (sur une profondeur maximale de 30 niveaux).

 : Annulation de la dernière annulation (refaire).

 : Fait apparaître une boîte de dialogue permet de voir tous les objets créés dans leur ordre d’apparition (et de supprimer un objet).

 : Outil de validation de la construction proposée par l’élève.