Logiciel libre de géométrie, d'analyse et de simulation multiplateforme par Yves Biton
 
Accueil - Les constructions

Présentation des constructions : version Java

publication samedi 16 janvier 2010.


Les constructions de MathGraph32 offrent la possibilité d’incorporer dans une figure des éléments très sophistiqués d’une façon automatique.

Pour utiliser une construction, il suffit de choisir les éléments sources dans une figure déjà créée, et la construction se charge de compléter la figure en incorporant des objets dont certains sont invisibles (les objets intermédiaires) et les autres (les objets finaux) peuvent être à leur tour utilisés pour créer d’autres objets.

Depuis la version 3.3.0, MathGraph32 est fourni avec des constructions incorporées au logiciel et directement accessibles via le menu Construction - Implémenter une construction prédéfinie.

Ces constructions sont classées par dossiers.

Vous pouvez aussi créer vos propres constructions et les regrouper dans un même dossier (ou des sous-dossiers d’un dossier réservé).

Pour indiquer à MathGraph32 Java quel est le dossier contenant votre propre bibliothèque de constructions, utilisez le menu Options - Préférences, onglet Répertoire constructions. Utilisez alors le bouton Parcourir pour choisir le dossier.

Pour créer une construction, vous devez d’abord créer une figure, utiliser les menus Construction - Choisir les éléments sources pour choisir les éléments sources graphiques et numériques.

Vous pouvez ensuite choisir les éléments finaux graphiques et numériques à l’aide des menus Construction - Choix des éléments finaux. Vous ne pouvez désigner que de objets construits exclusivement avec les objets sources ou des objets construits à partir de ceux-ci.

Une fois les éléments sources et finaux désignés, vous utilisez le menu Construction - Finir la construction en cours. Il vous est alors demandé de choisir un nom pour la construction. Choisissez le nom le plus évocateur possible. Il est aussi fortement conseillé d’entrer un commentaire expliquant comment fonctionne la construction.

A la fin de ce commentaire vous pouvez entrer des informations qui apparaîtront lorsque l’utilisateur devra désigner un objet.

Par exemple si votre construction attend deux objets sources, une valeur numérique qui est censée être le rayon d’un futur cercle et un point qui doit être son centre, entrez à la fin du commentaire les lignes suivantes :

#1:le rayon du cercle

#2:le centre du cercle.

Une fois votre construction créée, elle est incorporée dans la figure mais il est conseillé de l’enregistrer sur un disque dur ou autre support à l’aide du menu Construction - Enregistrer une construction de la figure dans un fichier. Il est conseillé de garder le même nom pour le fichier que pour la construction et de choisir un nom évocateur.

Attention :

Lors de l’utilisation d’une macro, les objets sources de type calcul doivent toujours être désignés en premier.

Les repères sont considérés dans la version Java comme des objets numériques.

Lorsqu’une construction est implémentée dans une figure, les objets intermédiaires ayant servi à créer les objets finaux à partir des objets sources ne sont pas utilisables (mais sont visibles dans l’historique via l’historique (F5 en cochant la case Tracer dans les objets intermédiaires des constructions).

Ces objets intermédiaires peuvent être fusionnés dans la figure. Ils deviendront alors des objets comme les autres. Pour cela utilisez le menu Construction - Fusionner les constructions de la figure.

Cela peut être utile pour reprendre une construction déjà créée et l’améliorer.

A noter pour les utilisateurs de la version Windows de MathGraph32 :

- Dans la version Java, les repères sont des objets numériques.

- MathGraph32 Java ne peut pas ouvrir les fichiers de constructions de la version C++ (suffixe mgc).

Pour récupérer des constructions faites avec la version Java, utilisez la version de MathGraph32 Windows pour incorporer cette construction dans une figure que vous enregistrerez dans un fichier mgf.

Ouvrez ensuite ce fichier avec la version Java et utilisez le menu Constructions - Enregistrer une construction de la figure dans un fichier pour enregistrer cette construction dans un fichier mgc qui, lui, sera utilisable par la version Java.

Les objets sources graphiques

Les objets sources graphiques d’une construction peuvent être les objets de type suivants : point libre, point lié, droite, demi-droite, segment, cercle, arc de cercle, polygone, ligne brisée.

Mais il faut faire attention lorsqu’on crée une construction au choix de type des objets sources.

Si un point libre a été choisi comme objet source d’une construction, lors de l’implémentation de celle-ci, on pourra choisir n’importe quel point de la figure (y-compris un point lié).

En revanche, si un point lié a été choisi comme objet source, lors de l’implémentation de la construction, il faudra obligatoirement choisir un point lié.

Les objets sources numériques

Les objets sources numériques d’une construction peuvent être les objets de type suivants : calcul réel ou complexe, fonction d’une ou plusieurs variables (réelle ou complexe), suite récurrente réelle ou complexe) et variable.

Mais il faut faire attention lorsqu’on crée une construction au choix de type des objets sources.

Si un calcul réel a été choisi comme objet source d’une construction, lors de l’implémentation de la construction dans une autre figure, on pourra choisir n’importe quelle valeur réelle, par exemple une mesure d’angle ou une variable.

En revanche, si une variable a été choisie comme objet source, lors de l’implémentation de la construction on devra obligatoirement choisir une variable.

Utilisation avancée :

- Pour qu’un point libre devienne un objet final, vous devez d’abord le choisir dans les objets sources graphiques puis le choisir parmi les objets finaux graphiques. un message vous avertira qu’il est devenu un objet final et n’est plus considéré comme objet source.

- Pour qu’une variable devienne un objet final, choisissez la comme objet source numérique, puis choisissez la comme objet final numérique. Un message vous avertira qu’elle est devenue un objet final et n’est plus considéré comme objet source.