Logiciel libre de géométrie, d'analyse et de simulation multiplateforme par Yves Biton
 
Accueil - Présentation

Version JavaScript de MathGraph32

publication lundi 29 janvier 2018.


La première version JavaScript de MathGraph32 qu’on peut installer est maintenant disponible sous Windows et Linux est maintenant disponible (une version pour Mac OS sera bientôt prête).

Vous pouvez la télécharger sur cette page.

Cette version possède toutes les fonctionnalités de la version Java et même des fonctionnalités supplémentaires.

La version JavaScript sera à terme la seule version maintenue et supportée.

La version JavaScript de MathGraph32 a l’avantage de fonctionner partout de la même façon, que ce soit en ligne ou hors-ligne.

L’aide du logiciel

Une fois le logiciel démarré, appuyez sur la touche F1 pour lancer l’aide du logiciel.

Vous pouvez rechercher tous les articles contenant un mot donné.

Les barres d’outils déroulantes

La version JavaScript utilise elle aussi des barres de menu déroulantes, regroupées par type d’usage.

Par exemple, la première barre d’outils déroulante est consacrée aux points :

Lorsqu’à la droite de la barre d’outils déroulée se trouve une icône , un clic sur cette icône fait apparaître une boîte de dialogue proposant d’autres outils d’usage moins courant (créer le centre d’un cercle par exemple pour la barre consacrée aux points).

Autre exemple : La barre d’outils consacrée aux objets numériques est la troisième à partir du bas.

Dans cette barre d’icône figure par exemple l’icône permettant de créer un calcul réel. Si vous voulez à postériori changer le nom d’un calcul vous devrez alors utiliser l’icône située à droite de cette barre déroulante.

Une boîte de dialogue vous proposera alors d’autres outils parmi lesquels un outil permettant de renommer un calcul.

Certaines icônes d’outils n’apparaissent que lorsque l’outil est sélectionné.

Si, par exemple, votre figure ne comporte pas de repère, l’icône de création d’un point par ses coordonnées n’apparaîtra pas dans la barre consacrée aux points.

Adaptation de l’interface à la taille de la fenêtre.

Si vous augmentez la taille de la fenêtre de l’application (ou si vous la mettez en mode plein écran) et si vous redémarrez le logiciel, vous verrez que les icônes et toute l’interface s’est adaptée en s’agrandissant. Ainsi, plus la fenêtre est grande, plus les icônes sont lisibles, ce qui est un gros plus pour une utilisation avec des élèves.

Les niveaux de fonctionnement

Lors de son premier démarrage, MathGraph32 démarre en mode avancé avec prise en charge des nombres complexes.

Trois autres nivaux prédéfinis sont à votre disposition :
- Avancé sans prise en charge des nombres complexes.
- Niveau collège
- Niveau élémentaire.

Pour changer le niveau et que ce changement soit appliqué aux prochains démarrages du logiciel, utilisez l’icône de la barre d’outils supérieure (options de la figure), cochez la case correspondant au niveau choisi et cochez la case Utiliser le niveau choisi au prochain démarrage du logiciel.

La création de points libres automatique

La création de points libres automatique est activée ou désactivée à l’aide de l’icône
de la barre d’outils supérieure.

Lorsque cette icône est activée lors de l’utilisation d’un outil attendant que vous cliquiez sur un point, vous pouvez cliquer sur un emplacement libre de la figure et un point libre sera alors créé.

L’entrée des noms des points à la volée

Lorsque vous créez un point (ou une droite), un éditeur de nom apparaît sur la figure. Vous pouvez entrer directement le nom du point dans le champ d’édition tout en continuant votre action pour finir l’utilisation de l’outil.

L’exportation de la figure

MathGraph32 version JavaScript vous permet :

- De copier la figure dans le presse-papier de façon à coller la figure dans un traitement de texte par exemple.

- D’exporter la figure dans un fichier image.

- D’exporter le code LaTeX-Tikz de la figure.

- D’exporter la figure dans une page html.

Si votre figure comporte une longueur unité, vous pouvez aussi la copier dans le presse-papier en spécifiant une longueur en cm pour la longueur unité.

Vous pouvez aussi n’exporter qu’une partie de la figure : Pour cela utilisez l’icône de la barre d’outils supérieure (options de la figure) et cocher la case Afficher un cadre de dimensions données. Vous pouvez alors entrer les dimensions du cadre et un cadre grisé apparaît sur la figure. C’est le contenu de ce cadre qui sera exporté si vous copiez la figure dans le presse-papier ou si vous l’exportez dans un fichier image.

Nommer un point ou une droite

Vous pouvez nommer un point ou une droite à la volée lors de sa création ou après coup en utilisant l’outil de la barre d’outils supérieure.

A la différence de la version Java, cet outil ne vous permet pas de déplacer le nom du point ou de la droite. Pour cela vous devez utiliser l’icône .